★ Ventes d’armes : le scandale français

Publié le par Socialisme libertaire

Militarisme Anarchisme


Vente d’armes : encore un effort pour devenir premier... 

On nous avait seriné que les ventes d’armes, c’était bon pour l’emploi et que la France avait une certaine éthique et que le gouvernement regardait à qui on vendait des armes. Mais voilà, la France vend pour 14 milliards d’euros d’armes et elle subit un chômage de masse notamment chez les jeunes et les seniors. Alors pour l’argumentaire de l’emploi, on repassera. Être le deuxième exportateur d’armes dans le monde pour l’année 2016 ne signifie donc pas baisse du chômage. Par contre, ce dont on est sûr, c’est que la France vend de l’armement à des pays qui sont loin de satisfaire aux droits élémentaires de l’Homme : Arabie saoudite, Koweït, Turquie, Qatar, Bahreïn, Émirats Arabes Unis…
Ce dont on est certain aussi, c’est que les navires vendus, les avions de combat, les roquettes et autres armes servent à alimenter la guerre et compromettent la sécurité et la paix internationale. Quid des droits de l’Homme et des enfants ? L’argument éculé de dire, si ce n’est pas nous qui le faisons, d’autres moins scrupuleux le feront. C’était d’ailleurs la même argumentation que tenaient les négriers français au temps de la traite vis-à-vis de la concurrence étrangère. Toujours les mêmes recettes pour couvrir l’immonde. Au fait, qui surveille aujourd’hui l’application des articles 6 et 7 de la loi du 23 décembre 2013 sur les droits de l’Homme et le droit international humanitaire ? Ce fameux traité du commerce des armes. Pas grand-monde s’en soucie, surtout pas Dassault qui pâlit déjà quand le gouvernement parle de réduire la voilure pour l’armée, restrictions budgétaires obligent ! La France, c’est l’une des championnes du chômage et du manque d’éthique en Europe.

Pour l’emploi : reconversion des industries qui fabriquent de l’armement en industries porteuses de sens et de vie.

Pour la paix, arrêt immédiat des ventes d’armes.

Antimilitaristes, toujours. Toujours antimilitaristes !
 

★ Ventes d’armes : le scandale français

Commenter cet article