À qui appartient la pluie ?

Publié le par Michel

Éditorial du Monde Libertaire n°1773 (23-29 avril 2015)
À qui appartient la pluie ?


À qui appartient la pluie ?

Aux États-Unis, il semble que ce soit au gouvernement. Ainsi, en 2002, l'État de l'Oregon avait déjà condamné un particulier à trente jours de prison et 1 500 dollars d'amende, pour avoir recueilli de l'eau de pluie dans sa propriété. Les autorités avaient jugé qu'il s'agissait de « réserves illégales » puisque constituées sans autorisation administrative. Fini, donc, les citernes des premiers pionniers destinées à se remplir au gré des pluies.

À qui appartient le soleil ?

En Espagne, le gouvernement propose de revoir à la hausse le montant des taxes concernant l'électricité produite à partir des panneaux solaires installés sur leur résidence (à leurs frais) par les particuliers. Fini d'autoproduire son énergie et de ne plus avoir à payer celle fournie par l'État.

À qui appartient l'air ?

Pour le moment à personne, mais un conseil : faites des réserves, on ne sait jamais...

Pendant ce temps, de l'autre côté de l'Atlantique, après un demi-siècle de guerre froide, après la Baie des Cochons, après la crise des missiles, après les discours/invectives de part et d'autre, on oublie tout et on se serre la main. C'est ce qu'ont fait Raúl Castro et Barack Obama. On en frémit d'aise : les Cubains arborant les tee-shirts publicitaires avec le logo de Coca-Cola, et les Yankees ceux à l'effigie de Che Guevara.

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Le capitalisme peut dormir tranquille.


Le Monde Libertaire

Commenter cet article