Les 1% les plus riches posséderont plus que les 99% restants en 2016

Publié le par Michel

Les 1% les plus riches posséderont plus que les 99% restants en 2016

INFOGRAPHIE. Le patrimoine cumulé des 1% les plus riches du monde dépassera en 2016 celui des 99% restants, s'alarme l'ONG Oxfam à la veille de l'ouverture du Forum économique mondial à Davos.

Oxfam tire une nouvelle fois la sonnette d'alarme. "Les richesses dans le monde se concentrent de plus en plus aux mains d'une petite élite fortunée", s'alarme l'ONG qui évoque des inégalités "vertigineuses" dans un rapport publié lundi 19 janvier à l'approche du forum économique mondial de Davos (Suisse).

Premier constat qui illustre le creusement des inégalités dans le monde : les richesses des 80 personnes les plus riches au monde ont doublé entre 2009 et 2014, tandis que les richesses des 50 % les moins bien lotis ont reculé en 2014 par rapport à 2009, constate Oxfam.

Les 1% les plus riches posséderont plus que les 99% restants en 2016

"Les richesses de ces 80 individus sont désormais équivalentes à celles détenues par les 50 % les moins bien lotis de la population mondiale. Autrement dit, 3,5 milliards de personnes se partagent les mêmes richesses que ces 80 personnes extrêmement fortunées", poursuit l'ONG.

Outre ce constat implacable, une projection interpelle. Le patrimoine cumulé des 1% les plus riches du monde dépassera en 2016 celui des 99% restants, affirme Oxfam. Etude à l'appui, l'organisation non-gouvernementale informe que "la part du patrimoine mondial détenu par les 1% les plus riches était passée de 44% en 2009 à 48% en 2014, et dépasserait les 50 % en 2016".

Les 1% les plus riches posséderont plus que les 99% restants en 2016
Les 1% les plus riches posséderont plus que les 99% restants en 2016

"L'ampleur des inégalités mondiales est tout simplement vertigineuse", juge la directrice générale d'Oxfam Winnie Byanyima :

"Le fossé entre les grandes fortunes et le reste de la population se creuse rapidement."

Alors que s'ouvre mercredi le forum économique mondial (WEF) à Davos - où plus de 300 dirigeants politiques de premier plan sont attendus - elle appelle les dirigeants internationaux à s'attaquer "aux intérêts particuliers des poids lourds qui font obstacle à un monde plus juste et plus prospère".

Commenter cet article

ECR 20/01/2015 10:37

C'est toujours intéressant à savoir. Le problème est qu'il faudrait voir après le différentiel de classe sur le 1% de richesses restantes, car les 99% ne peuvent faire unité du fait de la hiérarchisation de la société et des intérêts divergents.
Combien de % de la population possède 99.999999% des richesses, que représente numériquement le prolétariat, ceux qui ne possèdent quasiment rien d'autre que leur force de travail, et les outsiders, ceux qui ne peuvent plus la vendre ou à qui on refuse de l'acheter ?
D'autre part, il faut interroger la nature de ce qu'on nomme la "richesse" : n'est pas plus pertinent de savoir combien de % exercent un droit de propriété sur les ressources, les machines et les savoirs/techniques/savoirs-faires ?
Enfin, il faut œuvrer à détruire cette catégorie, pour s'orienter non plus alors vers la création des richesses (de valeur-argent), mais la satisfaction des besoins.